Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le blog de la CGT éduc'action 50 : http://cgteduc-50.blogspot.fr

Vers une disparition du brevet des collèges ?

15 Juin 2014 , Rédigé par cgt éduc' 50 Publié dans #Collège

Le Conseil Supérieur des Programmes (CSP), dans ses préconisations rendues publiques mardi 10 juin 2014, souhaite remettre en cause le Diplôme National du Brevet (DNB). Pour le CSP, il s'agirait de mettre en place une procédure unique qui, à la fois, valide le DNB et le Socle Commun de Compétences (SCC). Certains membres du CSP parlent tout simplement de supprimer le DNB.

Pour la CGT Éduc'action, la question de l’évaluation ne peut se limiter à la définition d’un Brevet dont l’obtention est subordonnée à l’acquisition du SCC, a fortiori si une procédure unique valide à la fois le DNB et le SCC, comme le préconise le CSP. 

La CGT Éduc'action rappelle son opposition à la réduction de la scolarité obligatoire au SCC.

Loin d'assurer à tous les élèves une base commune, le socle conduit les enseignant-e-s à proposer une éducation au rabais aux élèves en difficulté et une éducation plus ambitieuse aux élèves les plus initiés.
Le socle a peu de rapport avec l'émancipation personnelle que le système scolaire doit permettre.

Pour la CGT Éduc'action, le socle commun ne saurait se résumer à un minimum de savoirs pour les enfants des milieux populaires. Il possède aussi une dimension économique, celle d’une École de l’employabilité, basée sur les compétences patronales. Enfin, il porte une volonté idéologique, celle de la transmission aux élèves des valeurs dominantes. Ces deux éléments ne sont pas nouveaux, mais sont aggravés par le socle commun.

Pour la CGT Éduc'action, il s’agit de sortir de la transmission de la culture dominante, au bénéfice de la construction d’une culture commune émancipatrice, libérée de tout rapport de domination, dans le cadre d’une co-production des savoirs.

Pour la CGT Éduc'action, l'évaluation telle qu’elle est pratiquée, inscrit les élèves dans une idéologie de la performance, de la sélection et de la concurrence. Une évaluation ne peut être utile pour l'élève que si, par la suite, elle amène à une aide qui lui permettra de progresser et de comprendre ses difficultés. Cela demande donc des moyens humains supplémentaires pour former des groupes de remédiation.

Montreuil, le 10 juin 2014

Lire le communiqué au format 

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article